Catégories
Musculation

La musculation : les erreurs à ne pas commettre

A ne pas faire quand on pratique la musculation.

La musculation est un ensemble d’exercices qui consistent à gagner en masse musculaire. Toutefois, nombreux sont les personnes qui désistent facilement parce qu’ils n’obtiennent pas les résultats escomptés malgré les efforts consentis. Cet état de chose est dû à certaines erreurs qu’ils commettent durant leur parcours de gain de masse musculaire. On vous propose dans cet article de découvrir certaines erreurs à éviter tout au long de vos séances de musculation en vous présentant quelques exercices de musculation.

Musculation : quelques exercices

D’entrée de jeu, il faut retenir que la musculation doit faire appel à tous vos muscles. Pour avoir un bon physique, toutes les parties du corps doivent travailler. Voici quelques exercices qui vous permettront de vous muscler :

Les pompes : ces exercices vous permettent de travailler vos pectoraux et vos triceps.
Dips : cet exercice fait appel aux triceps.
Crunch : il vise à muscler les abdominaux.
Etc.

Musculation : quelques erreurs à ne pas faire

Erreur 1 : vous ne vous focalisez pas sur l’alimentation

Il faudrait se concentrer sur l’alimentation. En effet, vous pouvez avoir un programme en béton mais il sera totalement sans effet s’il ne va pas de pair avec une bonne alimentation. Vous devez définir une habitude nutritionnelle tout en la fusionnant avec les objectifs à atteindre. Sans une combinaison entre votre alimentation et les efforts physiques que vous meniez, vous n’obtiendrez aucun résultat conséquent. Il vous faut dans ce cas programmer votre alimentation de la même façon que vous programmez vos exercices.

Erreur 2 : vous ciblez une partie de votre corps

Certaines personnes au cours des séances de musculations négligent certains groupes de muscles assez importants. Ils gaspillent ainsi leur temps et fournissent des efforts vains. Les exercices de musculatures doivent prendre en compte l’ensemble des parties du corps. Vous devez donc faire des exercices qui travaillent et développent l’ensemble des parties du corps. Pour ce faire des exercices tels que le squat pour les fessiers et les muscles de la cuisse, le pull-up, le soulevé de terre et bien d’autres sont recommandés. Ils constituent d’ailleurs le succès d’une grande partie d’athlètes de sport ayant un physique impressionnant.

Erreur 3 : vous ne prenez pas connaissance de vos limites

Bon nombre de personnes se mettant à la musculation prennent pour modèle les exercices routiniers de la majorité des bodybuilders de profession. Ils essayent de faire de façon journalière 15 à 20 séries d’exercices pour la grande partie des groupes de muscles existants. La réalité est que ce n’est tout simplement pas possible ou encore vous engendrez des blessures musculaires qui rendre inutiles vos exercices. Par ailleurs, ces bodybuilders prennent des produits pharmaceutiques pour se développer. Il faut donc travailler sur soi-même de façon intelligente.

Erreur 4 : vous n’êtes pas patient pour les résultats

Le gain de masse musculaire se fait au fil des mois et de des années contrairement à ce que pensent certaines personnes. En effet, rare sont ceux dont l’hypertrophie musculaire se produit au fil des jours et des semaines. N’espérez donc pas obtenir un progrès en peu de temps. Cette impatience peut conduire à rapidement baisser les bras. Les meilleurs physiques observés ici et là sont des années de travail.

Erreur 5 : vous n’enregistrez pas vos progrès

Ne pas suivre ses progrès, est l’une des plus grandes erreurs à ne pas commettre. La routine que vous suivez importe peu. Ce qui est important est de pouvoir enregistrer les efforts que vous effectuez avant de définir de nouveaux objectifs. Si vous avez l’habitude de soulever un poids de 8 kg deux fois successivement dans un enchainement de 5 mouvements, vous devez le notifier en vue d’en faire plus la prochaine fois.

Dès lors que vous évitez ces erreurs, il est que vous obtiendrez le corps dont vous rêvez. Sachez tout simplement que la motivation reste l’élément clé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *